FABRICANT et DISTRIBUTEUR FRANÇAIS de PRODUITS de QUALITE PROFESSIONNELLE
DEMELANTS, 
SHAMPOINGS, PRODUITS d'HYGIENE, de SOINS pour CHIENS, CHATS, NAC.

Gamme professionnelle aux actifs biologiques ou naturels, végétal ou minéral !

Une gamme d'exception depuis 1981

   
  Conseils PratiquesTests efficacité antiparasitaire   
TOILETTEURS, ELEVEURS, VETERINAIRES,... CONTACTEZ-NOUS AU 04.78.61.00.00

Votre panier est vide


S'identifier

e-mail

Code


Mot de passe oublié?
Nouveau client ?
Inscrivez-vous


Télécharger Brochure >

Ladybel sur Facebook

Tests efficacité antiparasitaire

LABORATOIRE BODMER ET FILS

LADYBEL

53 avenue Carnot - 69250 Neuville sur Saône - FRANCE

 +33(0)4 78 61 00 00

R.C.S  / LYON : 491 153 755 00021

                              Rapport publié le 17 avril 2015

 

 

Dr V. HarracaBSc B. Duquesnoy
Responsable Scientifique
et Technique
Entomologiste


I. INTRODUCTION

Le produit testé est une pipette antiparasitaire portant la référence DR912/BA003/Essai01 et 164152 P79677. Il contient un total de 5% d'extrait de margosa comme substance active.

II. MATERIELS & METHODES

Les tests ont été réalisés en adéquation avec les recommandations de l'Union Européenne indiquées dans le document CA-Dec12-Doc.6.2.a des “Technical Notes Guidance on Product Evaluation” pour les produits de catégories TP18 & TP19 et sur les méthodes standards de l'OMS: WHO/VBC/81.814-815.

Tests sur puces

Pour cette expérience, des mâles et des femelles Spilopsyllus cuniculi fournis par Bio Espace laboratory (Montpellier, France) sont utilisés et Ctenocephalides felis fournis par Charles River (Ballina, Ireland). L'étude est menée dans un olfactomètre à quatre entrées décrit par Vet et al. (1983) selon le protocole référence Puce02 d'AB7. Ce type de dispositif permet d’évaluer strictement l’effet répulsif de l'odeur d’un produit (TP19 de la réglementation biocide), sans contact direct avec celui-ci pour éviter les biais liés à une éventuelle toxicité (TP18 de la réglementation biocide). Ce test in-vitro est une méthode viable permettant de limiter les tests de produits sur animaux. Pour résumer la méthode, dans chaque bras l'air bulle à travers le pot (60 mL) rempli d'eau distillée (30 mL) pour être humidifié, puis transite via le pot (60 mL) contenant le produit (10 g de collier) ou le contrôle (vide) avant d'entrer dans l'olfactomètre au centre duquel il est aspiré. Il se crée ainsi à l'intérieur de l'olfactomètre quatre zones odorantes distinctes, correspondant aux quatre bras de l'olfactomètre. Environ 20 puces (mâles ou femelles) sont introduites au centre de l'olfactomètre, puis toutes les 30 secondes pendant 20 minutes, le nombre de puces présentes dans chaque bras est comptabilisé. Le nombre total cumulé de puces pour chacune des deux odeurs (produit et contrôle) permet de calculer un indice comportemental selon la formule I = (T-C) / (T+C) avec T le nombre total cumulé de puces dans les deux bras contenant l'odeur test et C le nombre total cumulé de puces dans les deux bras contenant l'odeur contrôle. Cet indice varie de -1 (répulsif) à +1 (attractif), les valeurs comprises entre -0.25 et +0.25 indiquant une absence d'effet comportemental de l'odeur du produit testé. La validité de l'effet comportemental est statistiquement vérifiée par un test de Mann-Whitney grâce au logiciel R. Les six différentes combinaisons possibles de positions de zones sont réalisées avec trois groupes de mâles et trois groupes de femelles. Les expériences ont été réalisées par BSc B. Duquesnoy le 07/01/2015 pour S. cuniculi et le 16/04/2015 pour C. felis au laboratoire d'entomologie d'AB7 innovation (Deyme, France).

Tests sur tiques

Pour cette expérience, des nymphes Ixodes ricinus fournis par Insect Services (Berlin, Allemagne) sont utilisés. L'étude est menée selon le protocole Tick01 inspiré de la publication de Dautel et al. (1999) mentionnée comme référence dans le document CA-Dec12-Doc.6.2.a. Pour résumer la méthode, un papier filtre (~10 cm²) traité ou non avec le produit à tester (~0.1 mL de produit) est fixé sur un ballon rempli d'eau (40±2°C). Une tige en verre horizontale est placée à 1-2mm devant le papier filtre. Une tique est déposée à ~2cm de l'extrémité de la tige de verre et le test est enclenché si la tique avance d'au moins 1cm en direction du ballon d'eau chaude jouant le rôle d'attractif. Trois étapes comportementales sont alors notées: marche jusqu'au bout de la tige (walk), accrochage sur le papier filtre (cling) et déplacement sur le papier filtre sans s'en laisser tomber (stay). Dix réplicas minimum sont réalisés pour le contrôle et le produit testé. Pour chaque réponse comportementale, le test statistique du Chi carré est appliqué via le logiciel R, afin de comparer la significativité des réponses entre test et contrôle et ainsi statistiquement évaluer l'efficacité du produit. Les expériences ont été réalisées par Dr V. Harraca le 24/10/2014 au laboratoire d'entomologie d'AB7 innovation (Deyme, France).

 

III. RESULTATS & COMMENTAIRES


Résultats sur les puces (n=6 réplicas)

ProduitEspèceI moyenI écart type
PipetteSpilopsyllus cuniculi- 0,450,17
PipetteCtenocephalides felis- 0,420,25

 

Commentaires: Comme indiqué par les indices de répulsion moyen inférieurs à -0.25 et le résultat du test statistique (Mann-Whitney, W=0, p<0.001), nous pouvons considérer que l'odeur de la pipette antiparasitaire (DR912/BA003/Essai01 et 164152 P79677) repousse significativement les puces S. cuniculi et C. felis.

 

Résultats sur les tiques


Etape comportementale

      
 StartWalkClingStayN
Contrôle10010092,392,313
test du Chi carré (ns=non significatif, **=p<0.01 & ***=p<0.001)ns********
Pipettes ( DR912  /BA003 / Essai 01 )10088,316,716,712

 

Commentaires: La pipette antiparasitaire (DR912/BA003/Essai01) a démontré une bonne activité répulsive contre les tiques, chaque étape comportementale en présence de la pipette étant significativement réduite comparée au contrôle (test du Chi carré, p<0.01).

IV. CONCLUSION

 

Dans les conditions de cette expérience, avec les échantillons testés, les arthropodes utilisés et la méthodologie employée, la pipette antiparasitaire (DR912/BA003/Essai01 et 164152 P79677) a démontré une très bonne activité répulsive contre les puces et les tiques. En outre, l'extrait de margosa a aussi un effet insecticide connu qui pourrait augmenter l'efficacité antiparasitaire du collier, même si cette action n'a pas été testée et n'est pas revendiquée.

REFERENCES

 Dautel, H., Kahl, O., Siems, K., Oppenrieder, M., Muller-Kuhrt, L. & Hilker, M. (1999) A novel test system for detection of tick repellents. Entomologia Experimentalis et Applicata, 91, 431-441.

 Vet, L.E.M; Van Lanteren J.C.V; Heymans, M; Meelis, E. (1983) An airflow olfactometer for measuring olfactory response. Physiological Entomology. 8, 97-106.

       



- LADYBEL - 53 av Carnot - 69250 Neuville sur Saône - FRANCE - +33(0)4 78 61 00 00
- RCS LYON 491 153 755 00021 - TVA : FR43 491 153 755 - 

 

Mon compte - Remarque sur la confidentialité - Conditions d'utilisation - Contactez-nous - Liens - Plan du site


Copyright © 2003 osCommerce - Commerce sur Internet par ITIS Commerce V2.i0054